LA STATION DE RECHERCHE ET DE CRÉATION ARTISTIQUE

Basée à Châteauvillain, cette Station de recherche artistique a vocation à essaimer dans l’ensemble du territoire du parc national, voire au-delà au travers de partenariats nationaux et internationaux.

 

La Station de recherche artistique a vocation à multiplier les modalités de conversation entre les habitants du territoire (ceux qui vivent là et en constituent la première richesse), les artistes invités à partager leurs visions du monde, les visiteurs qui viennent découvrir les manifestations et participer aux activités.

Association Maison Laurentine (maître d’œuvre) / EPPN, CC3F / OT3F, École nationale supérieure d’art de Dijon, Universités (Athènes, Taiwan, Berlin), Établissements de formation locaux (lycées agricoles, arts appliqués, etc.).

  • Population locale

  • Artistes

  • Scientifiques

  • Partenaires nationaux / internationaux

 

PARTENAIRES
Commune de Châteauvillain, CC3F, conseil départemental, Pays de Chaumont, Conseil régional Grand Est, Union Européenne, Fonds mécènes (Sakura)

RÉSIDENCES DE TERRITOIRE

2019

- YORIS VAN DEN HOUTE

- VANLY TIENE

- JULIE FAURE-BRAC

- RÉMI CARITEY

2020

- FRANÇOIS PETIT (EN COURS)

- FRANCINE GARNIER & ALAIN ENGELAERE (EN COURS)

PROTECTION DE LA BIODIVERSITÉ : LA COMBE AU LOUP

Le site de la Combe au Loup, signalé par des techniciens de l’ONF en mars 2017, fait depuis l’objet de visites (Conservatoire Botanique National du Bassin Parisien, Société Auboise de Botanique, Comité Naturaliste Champenois de l’ONF) sur son intérêt écologique et sur les zones à préserver en priorité. Une présentation détailléedes enjeux et des perspectives a été réalisée par Emilie Weber du Conservatoire Botanique National du bassin parisien / Muséum National d’Histoire Naturel en décembre 2017.(emilie.weber@mnhn.fr )

Les élus des villes de Mussy-sur-seine et Essoyes travaillent à l'obtention d'un classement de protection de ce site en Réserve Naturelle Nationale qui permettrait d'obtenir les moyens nécessaires à la surveillance du site tant en ce qui concerne les pratiques de cueillettes sauvages des espèces protégées (en particulier la nivéole et le narcisse des poètes), que pour la réglementation des pratiques forestières destructrices des sols et des sous-bois.
La Maison Laurentine est totalement engagée aux côtés des élus et des naturalistes du CBNBP pour la mise en oeuvre du statut de Réserve Naturelle Nationale pour la protection de ce site.
Une présentation détaillée des enjeux de cette protection avait été présentée au public lors de l'exposition "forets // imaginaires" de l'été 2018.

Lire également notre ÉLOGE DES NATURALISTES https://fr.calameo.com/read/004296198711a1b3ef274

SUP DE SUB / Aix Marseille - Métropole, Seine Saint-Denis