anne leroy

Résidence de création 2020

la transmission en milieu rural

Des héritages sans héritier(s) ?

Maintien et disparition des fermes dans une zone rurale de l’est de la France

 

Cette recherche à la croisée entre art et sciences sociales porte sur les recompositions à
l’œuvre dans le monde agricole en France où le nombre d’exploitations agricoles s’effondre et la taille de celles qui se maintiennent ne cesse d’augmenter. Elle se propose de mener de front des questionnements artistiques et sociologiques : comment, au moyen de la photographie, parler des enjeux prégnants en agriculture, et notamment ceux liés à la transmission des exploitations agricoles ?
Je dresserai un état des lieux de l’agriculture dans un territoire de l’est de la France, sans
prétention d’exhaustivité ni de représentativité, mais dans l’épaisseur de ce dernier en menant une enquête au long cours. Cette condition est doublement nécessaire : d’une part pour documenter les situations vécues sur les fermes et les pratiques quotidiennes et ordinaires qui touchent à l’organisation du travail et à la vie sociale et familiale ; d’autre part pour donner à voir des temporalités plus exceptionnelles : les mobilisations d’agriculteurs, les soirées de bal, etc.

Ainsi, je pourrai tisser des liens et suivre les personnes dans leurs trajectoires professionnelles et familiales, mais aussi éventuellement certaines d’entre elles dans leurs déplacements et leurs errances. En portant une attention particulière à la ruralité, aux exploitations agricoles et au vieillissement des personnes, cette recherche interrogera les expériences vécues par les agriculteurs et agricultrices de ce territoire.

logo_pnforets_0.png
  • Facebook Social Icon