clement_gy_2027_1996.jpg

desseins de territoire
 

CLÉMENT GY

EN RÉSIDENCE DE RECHERCHE ET DE CRÉATION À LA MAISON LAURENTINE

(avec le soutien de la région Grand-Est et de la DRAC)

Originaire du petit village de Marac, en Haute-Marne, voilà bientôt dix ans que j’arpente territoires, villes et rues ainsi devenus mon terrain d’étude de prédilection. Je dessine comme on tient un journal de bord ou un carnet de route, au fil des opportunités et des envies, pour tenter de partager « l’extraordinaire esthétique du banal » que l’on ne regarde parfois plus, tant notre œil s’est habitué à l’environnement quotidien. 

Formé à l'École d'Architecture de Paris-Belleville ainsi qu’à la Mackintosh Glasgow School of Art, j’ai aujourd’hui une double pratique, architecte et dessinateur. Dessiner est le moyen de me confronter au réel en appréhendant le monde au travers des différentes matérialités, des géométries, des couleurs et des textures.

C’est souvent là où plus personne ne s'arrête que j’éprouve un intérêt particulier, et que nait le désir de le capter et de le partager. Petit-fils d’agriculteur, fils d’apiculteur, la ruralité fait partie de mon histoire personnelle. C’est pour moi, un territoire fertile d’où peuvent émerger d’innombrables possibles tant les villages du sud haut-marnais offrent un potentiel énorme de représentations.

 

Simulation de l'installation prévue sur le parvis de l'Église Notre Dame de l'Assomption à Aubepierre-sur-Aube

opus 1 / les arbres / 2021

13.jpg
14.jpg
12.jpg
09.jpg
08.jpg
06a.jpg
07.jpg

Exposition présentée à Châteauvillain, site le Chameau, Salle de l'expédition, tout l'été 2022 en préambule du spectacle "l'2popée infinie".

15.jpg
11.jpg

30 Jours 30 Arbres Encres sur papier, série 30 dessins , Août 2021
Durant le mois d’août 2021, je me suis lancé un défi, dessiner 30 arbres en 30 jours. J’ai donc arpenté les paysages haut-marnais à la rencontre de ses arbres afin de les comprendre en les
dessinant. Rendant à l’arbre la place que l’anthropocentrisme lui avait soustraite, mes dessins sont autant de témoignages artistiques qui portent sur le monde végétal un regard émerveillé.
En analysant par le dessin la forme, le volume, la taille, la morphologie, l’organisation, l’architecture, et l’identité de chacun des ces arbres; j’ai voulu rendre hommage à certains de ces arbres
isolés présents dans nos paysages. Accompagnant parfois les monuments remarquables, les croisement routiers, souvent les places de village, tantôt choyés ou maltraités, ces arbres portent
en eux un potentiel narratif qui raconte le lien étroit que l’homme lie avec le règne végétal.

opus 2 /Aubepierre-sur-Aube / 2022

 

Cet été, j’ai le plaisir de démarrer une résidence artistique de création ”Missions de Territoire”, soutenue par la région Grand Est, La DRAC Grand Est, au sein de la Maison Laurentine d’Aubepierre-sur-Aube. Le projet que je développe cette année est la combinaison d’un dessin grand format et d'une construction permettant de mettre en scène celui-ci sur le parvis de l’église du village.

J’ai voulu dessiner une fresque depuis le clocher du village montrant une vue panoramique à 360° du village. Ce point de vue unique à plusieurs dizaines de mètres du sol permet de redécouvrir ce village et son paysage environnant sous un regard nouveau. Ma démarche réside tout à la fois dans une approche sensible et un travail analytique où le dessin devient un outil de compréhension au service de ma pratique d’architecte concepteur. Le dessin une fois réalisé sera scénographié sur une structure en bois offrant aux habitants une expérience immersive de redécouverte de leur environnement. Une inauguration de cette installation dans l’espace public se déroulera le 10 septembre sur le parvis de l’église.

ML_axo projet-01.jpg
ML_pers projet-02.jpg

opus 3 & 4 / 2023 & 2024

J’aurai également le plaisir de continuer ce travail artistique au travers de deux autres résidences en 2023 et 2024 où je souhaite développer mon travail autour de deux autres thématiques : l’une s'intéressant à la matière et matériaux de l’architecture haut-marnaise et l’autre explorant les constructions bâties présentes et oubliées au fil de l’eau.

 

«DESSEINS DE TERRITOIRE  L’extraordinaire esthétique du banal », un projet soutenu par la Région Grand Est, la DRAC Grand Est et la Maison Laurentine/ contact Marie Solange Dubès / Tel : 06 06 95 64 55