Rechercher

LA FRANCE VUE D'EN BAS


LE HAVRE. Rencontre aujourd'hui avec Jacqueline, travailleuse sociale, membre d'une association d'aide aux migrants. Elle dit :

"il y en a de plus en plus, ils arrivent à pied, en train, en bateau. Les associations ne peuvent plus suivre, plus de place, nulle part. Je n'ose plus parler de mon métier, les français n'en veulent plus, ni des migrants ni de ceux qui les aident. Quand on me demande mon métier je dis que je ne travaille pas."

(installation vidéo de Etienne Allaix)


0 vue
logo_pnforets_0.png
  • Facebook Social Icon